Atelier de création libertaire Les éditions Atelier de création libertaire
1979-2018 : 39 ans de culture libertaire

Accueil | Le catalogue | Les auteurs | Les thèmes  | Les colloques | La vie de l'ACL | La presse en a parlé | Les projets | I.R.L. | Nos amis | Des libertaires éditent | Les liens | Les téléchargements | Nous contacter

Recherche dans le site

Accès rapide à tous les titres

Pour en savoir plus
 



Au-delà du personnel
L’INTERDIT n° 18, 15 janvier 1999

« Notre sexualité est-elle uniquement une histoire de goûts ? Nos désirs sont-ils conditionnés ? Peut-on et doit-on évaluer la sphère du personnel selon des critères politiques ou éthiques ? A quel point peut-on changer notre intimité affective et émotionnelle ? Comment voudrions-nous modeler, (re)faire nos vies ? » Ces questions, posées en novembre 1994, étaient un appel à contributions « pour une transformation politique du personnel ».

Quatre ans plus tard naît Au-delà du Personnel, textes réunis par Corinne Monnet et Léo Vidal et structurés en deux parties, approches théoriques puis témoignages « de personnes qui refusent de se laisser porter par les vagues ».
La première personne à s’exprimer nous dit « Je ne suis pas à proprement parler un écrivain philosophe-essayiste... Ou quoi que ce soit de ce genre, mais simplement quelqu’un qui a pris l’habitude de réfléchir sur tout ce qui peut nous arriver dans la vie (événements, comportements, société...), en dehors de tout embrigadement moral, et qui a réalisé combien cela pouvait être primordial pour avancer dans la vie. Savoir ce que l’on fait, et pourquoi on le fait (oui, c’est tout à fait possible) ». On pourrait ajouter cette déclaration tirée de la préface : « cette dynamique de liberté est au fond une quête de qualité relationnelle qui fait défaut à la plupart des relations classiques » et on aurait le pourquoi et le comment de cet ouvrage. Lequel nous force à nous interroger, ce qui est loin d’être une habitude généralisée (« il est gravissime de penser que les hétérosexuels ne se demandent jamais quand, pourquoi et comment ils le sont devenus »), à réagir (les témoignages, souvent contradictoires, ne peuvent tous nous convaincre), à ne plus rien prendre comme allant de soi, à toujours se souvenir que « nos choix sont politiques, et les explications de nos choix ont un impact politique ».
Subissons-nous une pression sociale susceptible d’influencer notre vie privée, pouvons-nous par nos comportements exercer un contre pouvoir, pouvons-nous aimer plusieurs personnes, ces personnes peuvent-elles s’aimer entre elles, que faire avec l’autocensure, avec le silence des autres, avec le poids du ridicule, qu’en est-il de l’avortement, de la procréation, des fantasmes, du sentiment amoureux, peint-il y avoir des amitiés amoureuses, des amitiés sexuelles, des amours platoniques, des relations sexuelles sans coït, le sado﷓masochisme est-il une expression du pouvoir ou une façon de l’exorciser, y a-t-il des problèmes de misogynie dans les groupes mixtes homosexuels, la sexualité est-elle surévaluée dans notre culture, y a-t-il un look libertaire obligatoire pour se faire respecter dans les milieux marginaux, comment peut-on se délivrer de la domination masculine, quand on est femme, quand on est homme, voici des interrogations qui mériteraient d’être plus souvent posées et débattues. Ce livre y contribue. Œuvre libertaire, on y trouve ce claquant « l’amour n’a rien d’anarchiste, car il ne respecte que trop de lois. » Couvre de raison et de sentiment, on y lit aussi « e peux tomber amoureuse de quiconque est adorable ».

Alias

Au-delà du Personnel (pour une transformation politique du personne), textes réunis par Corinne Monnet et Léo Vidal, Atelier de Création Libertaire B.P. 1186 69202 Lyon cedex 01
L’ouvrage sera décortiqué, avec extraits de textes, dans l’émission Banderoles sur Radio Campus Lille 106,6 le 22 janvier de 11h à 12h30.




Librairies et points de diffusion | Liste de diffusion | Remerciements | Pour nous contacter ou commander