Atelier de création libertaire Les éditions Atelier de création libertaire          1979-2018 : 39 ans de culture libertaire
Accueil | Le catalogue | Les auteurs | Les thèmes  | Les colloques | On en parle | I.R.L. | Les téléchargements | Nous contacter



Tous nos titres



 


COLLOQUE ANNULE

Colloque Le printemps de l’Utopie
l’imaginaire au coeur des transformations et de la création sociales (Grenoble, mars 2001)

TEXTE D’APPEL A CONTRIBUTIONS


 

Après avoir promu, organisé, ou avoir participé aux
rencontres Littérature et anarchie (Grenoble 1994), La
culture libertaire
(Grenoble 1996), Les
incendiaires de l’imaginaire
(Grenoble 1998), L’anarchisme
a-t-il un avenir ?
(Toulouse 1999), notre chemin nous amène tout naturellement à
la rencontre de l’utopie.
L’utopie aujourd’hui est une façade superficielle pour de nombreux discours
journalistiques et politiques, elle est utilisée fréquemment pour agrémenter la pensée
des sciences sociales, mais elle n’apparaît guère que comme un vernis qui cache un peu
les rides de la réflexion. Ce nouveau projet consiste à la fois à faire porter un
regard critique sur les rides elles-mêmes, mais surtout à aller au cœur des
processus de création individuelle et collective qui s’engagent dans la transformation
sociale d’aujourd’hui. Il faut pour cela aller jusqu’à la racine de l’utopie,
c’est-à-dire jusqu’à ce travail de subversion imaginaire qui remet en cause
continuellement l’ordre existant.
Spontanément le mot d’utopie renvoie à des expressions classiques, le plus souvent aux
auteurs d’utopies écrites ou à des expériences collectives du XIXe siècle,
ou encore, plus près de nous, à celles, fugitives, des années 70. Notre objet n’est en
aucune façon de réaliser une série de portraits issus de ces expressions, d’en
constituer un catalogue. Il est en fait non pas de traiter de l’utopie littéraire, mais
de chercher ce qui constitue la racine utopique dans la littérature, les arts, la
politique, et de rendre compte du rôle et de la dynamique de l’imaginaire dans les
expériences utopiques.
Il doit être clair que les utopies que nous envisageons d’étudier sont des formes
diverses, multiples, de l’espérance individuelle et collective, ouverte sur l’inédit et
l’aventure de l’émancipation humaine, et non pas des tournures de la rigidification des
liens sociaux qui s’achèvent dans des formes extrêmes de reproduction mécanique de la
vie, et finalement de domination.
Comme pour les autres colloques, nous appelons à une rencontre entre des hommes et des
femmes qu’ils soient acteurs, auteurs, chercheurs, observateurs, militants, des
personnes vivant au cœur même de ces utopies.
Ce colloque, qui s’accompagnera de nombreuses expressions artistiques, se voudrait être
un moment où les multiples îlots de l’archipel utopique se rapprochent l’instant d’un
regard, d’un échange, d’une confrontation corps à corps, pour continuer à attiser les
foyers de la culture libertaire.

Alain Pessin - Mimmo Pucciarelli

Calendrier : Les propositions de communication
sont à transmettre avant le 15 septembre 2000 (Fournir un texte d’intention d’une page)

  • Le programme sera établi en septembre 2000, et la plaquette sera
    publiée en novembre.
  • Contacts : tél. & fax 04 78 29 28 26, email : <a
    href="mailto:ateliber@multimania.com">ateliber@multimania.com
  • lieu : Grenoble, entre le 19 et le 25 mars 2001