Atelier de création libertaire Les éditions Atelier de création libertaire          1979-2018 : 39 ans de culture libertaire
Accueil | Le catalogue | Les auteurs | Les thèmes  | Les colloques | On en parle | I.R.L. | Les téléchargements | Nous contacter



Tous nos titres



 



Pour un municipalisme libertaire (Nouvelle édition)
Ballast - Cartouches (33)

Le marxisme-léninisme s’est effondré ; le mode de production capitaliste, déroulant sans fin son désir dans un monde fini, prépare l’effondrement : l’écologiste libertaire nord-américain Murray Bookchin, disparu en 2006, soit cinq ans après la chute des tours jumelles et un an avant la crise des subprimes, nous lègue quelques points d’appui concrets. Ce court texte écrit en 1984 trace un chemin entre la démocratie représentative parlementaire et le communisme d’État : la fédération de Communes auto-administrées fondées sur des Conseils et des assemblées populaires, coordonnés par mandats impératifs, rotatifs et révocables. Bookchin rejette d’un même élan la mythification marxiste et supposément scientifique du prolétariat (doublée d’une sacralisation de l’usine comme foyer révolutionnaire) et l’ode anarchiste de l’individu monadique (doublée d’« un aventurisme inconscient fait d’aversion pour la théorie » et la pratique organisationnelle). Élire un président et son cortège de députés autrement mieux rémunérés que la majorité des citoyens ne fabrique pas un peuple, seulement une masse ; le corps politique, écrit-il, naît uniquement de « mode de prises de décision radicalement démocratiques » : il n’est de démocratie que non-représentative. Récusant le dogmatisme — théorique et pratique —, son œuvre appelle à bâtir un mouvement à même d’organiser, de localité en localité, un contre-pouvoir capable de dissoudre l’État oligarchique — pas à pas vidé et anémié, incapable de concurrencer l’élan émancipateur — et d’instaurer, par voie fédérale, une société communiste libertaire (ou communaliste) consacrant le primat de l’éthique. Cette brochure constitue une porte d’entrée ; le Rojava, fort des échanges entre Bookchin et le leader embastillé du PKK, Öcalan, tente à ce jour de la pousser plus avant.

[M.L.]

https://www.revue-ballast.fr/cartouches-33/