Archive pour janvier 2015

Bakounine à Bogota : retour sur un colloque

p1110180resizedComme annoncé tardivement sur ce blog, un colloque s’est tenu à Bogota du 4 au 8 novembre 2014. Organisé par le groupe de recherche TEOPOCO (Théories politiques contemporaines), il s’est tenu pour l’essentiel à l’Université Nationale de Colombie à Bogota, qui est le plus grand établissement universitaire du pays en nombre d’étudiants. Au cours des trois premières journées, passées à l’université, l’assistance n’a cessé de croître, passant d’une soixantaine de personnes le premier jour à une centaine le troisième.

Et là, vous allez peut-être vous demander : “pourquoi un colloque sur Bakounine à Bogota?” Et en même temps, pourquoi pas, n’est-ce pas? Lire la suite de cette entrée »

Entretien pour la revue Ballast

ballast_pivotJ’ai récemment répondu à une demande d’entretien pour la revue Ballast, qui est éditée dans un double format, papier et numérique. Le but était visiblement de présenter la personne de Bakounine et sa signification dans l’histoire de l’anarchisme - et notamment de tordre le cou à un certain nombre d’idées reçues à son propos. J’espère y être parvenu…

Plutôt que de recopier ce que j’ai raconté à cette occasion, j’indique simplement le lien, ce qui vous permettra d’aller faire un tour sur le site de la revue - et de vous rendre compte que Bakounine s’y retrouve en bonne compagnie.

En répondant par mail aux questions qui m’étaient posées, je me suis toutefois interrogé sur les raisons qui poussent encore tant de gens à voir en Michel Onfray (partisan - entre autres ! - du capitalisme libertaire et récent promoteur d’un Patriot Act à la française) une référence importante sur l’histoire de l’anarchisme… Mais c’est évidemment une autre question.

Désannonce : Bakounine et l’histoire de l’anarchisme à l’Université de Lausanne

megaphone02Comme on dit à la radio (mais en principe pour une chanson qui vient de passer, et pas pour quelque chose qui a été diffusé deux mois auparavant…) je désannonce ici la petite conférence que j’ai donnée le 27 novembre dernier à l’Université de Lausanne, avec pour titre “Bakounine et l’histoire de l’anarchisme”. Plus de renseignements sur la chose, ainsi que sur le groupe qui l’organisait (GRC, pour Groupe Regard Critique), peuvent être trouvés ici. Lire la suite de cette entrée »

Comme tant de personnages intéressants, mais aussi comme l'anarchisme, dont il est considéré à raison comme l'un des fondateurs modernes, le révolutionnaire russe Michel Bakounine (1814-1876) a mauvaise réputation : apôtre de la violence, faible théoricien, radicalement extérieur au champ intellectuel européen, on ne compte plus les griefs qui lui sont adressés.
Toute une partie de ce blog consistera d'abord à corriger cette image, erronée non seulement parce qu'elle consiste à projeter sur la personne de Bakounine les fantasmes construits à propos de l'ensemble du mouvement anarchiste, mais aussi parce que Bakounine n'est pas seulement l'un des premiers théoriciens de l'anarchisme. En consacrant ce blog à Bakounine, nous entendons ainsi présenter toutes les facettes de sa pensée et de sa biographie, depuis les considérations familiales de ses premières années jusqu'aux développements théoriques anarchistes des dernières, en passant par son inscription momentanée dans la gauche hégélienne et par son panslavisme révolutionnaire. Nous nous permettrons également quelques excursus, dans la mesure où ils pourront contribuer à éclairer la biographie et la pensée de notre cher Michka ! Le tout sera fonction des envies, de l'actualité, des réactions de lecteurs, et contiendra autant que possible de la documentation sous forme d'images et de textes.