Articles avec le tag ‘Actualités’

Priamoukhino 2014 : demandez le programme !

p1100200resizedrotatedPremier d’une série de billets sur Priamoukhino 2014 !

D’autres billets suivront : d’abord un compte-rendu subjectif de la conférence et de ce qui l’a accompagnée, puis le texte de mon intervention (qui a été prononcée en anglais mais qui avait été originellement écrite en français), puis sans doute un photo-reportage sur les lieux de la conférence, et enfin une nouvelle collection de colifichets bakouniniens, puisque ma collection s’est évidemment enrichie à cette occasion.

De retour de la conférence internationale qui s’est tenue les 12 et 13 juillet 2014 à Priamoukhino, village natal de Bakounine, à l’occasion du 200ème anniversaire de ce dernier, je vais toutefois commencer par désannoncer (comme on dit à la radio pour une chanson qui vient d’y être diffusée) le programme à peu près complet de ladite conférence, en retraduisant depuis l’anglais. L’ordre dans lequel les communications sont mentionnées n’est pas celui dans lequel elles ont été prononcées, le programme ayant dû être légèrement modifié pour permettre au plus grand nombre possible de communications d’être traduites. Ce fut par exemple mon cas: je devais parler le premier après-midi, et j’ai finalement prononcé mon texte le lendemain après-midi, presque à la conclusion de la conférence.

Les différentes contributions étaient prononcées en russe ou en anglais, et dans la mesure du possible, elles étaient surtitrées respectivement en anglais ou en russe, avec parfois de la traduction simultanée. Toutes devraient faire l’objet d’une publication, au moins en russe, au cours des prochains mois.

Lire la suite de cette entrée »

Misha Tsovma à Lyon

mishaterreauxAu mois de décembre, j’ai reçu la visite à Lyon de Misha Tsovma, dans le cadre de la préparation de son documentaire sur Bakounine et sur ceux qui s’intéressent à lui de par le vaste monde. La photo qui illustre ce papier a bien entendu été prise sur la place des Terreaux, devant cet hôtel de ville qui vit se dérouler la tentative d’insurrection du 28 septembre 1870, et comme le hasard fait parfois bien les choses, ladite place était ornée du fameux A cerclé.

En venant à Lyon, Misha était en quête d’endroits à filmer par lesquels Bakounine serait passé. Bien entendu, les choses ne sont pas si simples: plusieurs de ces endroits n’existent plus, et pour d’autres il est devenu difficile d’en connaître l’adresse exacte. Pour l’essentiel nous nous sommes rendu en 4 endroits: Lire la suite de cette entrée »

Parution: les Considérations philosophiques de Bakounine

01classique-couv2_25Les éditions Entremonde ont décidé de rééditer le texte de Bakounine intitulé Considérations philosophiques sur le fantôme divin, sur le monde réel et sur l’homme. Et ce n’est pas seulement parce que j’ai fait la préface de cette réédition que je vous recommande de vous la procurer, pour les fêtes ou pour autre chose. C’est aussi parce que l’éditeur n’édite que des textes de ce genre - de sorte qu’il serait d’ailleurs sans doute préférable d’acheter le livre que de le voler (je le dis d’autant plus librement que je ne touche rien dessus!) - et parce que le contenu du bouquin est diablement intéressant.

Lire la suite de cette entrée »

“Dans les griffes de l’ours!”

arton32“Dans les griffes de l’ours!” est le 3ème recueil de textes de Bakounine publié par Étienne Lesourd aux éditions des Nuits rouges. Sous-titré “Lettres de prison et de déportation (1849-1861)”, il possède par ailleurs une présentation qu’on peut lire sur Internet.

Cette parution est l’occasion d’évoquer l’ensemble des trois recueils que ce blog a scandaleusement passé sous silence jusqu’ici. Je signale d’ailleurs que nous avons réussi à ne pas nous croiser avec Étienne Lesourd, alors que nous travaillons sur le même auteur, et que nous avons même, pendant trois ans, travaillé dans la même bonne ville de Nancy. De sorte que ce billet est aussi un message envoyé à Étienne Lesourd à travers le cyberespace (comme on dit): ce serait pas mal qu’on se contacte et qu’on se voie, camarade bakouninien!

Lire la suite de cette entrée »

Salon du livre libertaire à Paris

siteon0Samedi 8 mai de 10h à 20h et dimanche 9 mai de 10h à 16h se tiendra à Paris le Salon du Livre Libertaire, à l’Espace d’animations des Blancs Man­teaux. C’est 48, rue Vieille-du-Temple, Paris IVe,  Métro lignes 1 ou 11 : station Hôtel de Ville. Le prix d’entrée est libre, et c’est l’occasion de rencontrer des auteurs et des éditeurs, de trouver des livres difficilement trouvables ailleurs, etc.

Pour ma part, j’y présenterai les deux livres sur Bakounine: Bakounine jeune hégélien - La philosophie et son dehors (ENS Éditions 2007) et La liberté des peuples - Bakounine et les révolutions de 1848 (ACL, 2009). Parallèlement, l’éditeur de ce dernier ouvrage, et hébergeur de ce blog, l’Atelier de Création Libertaire, tiendra un stand où vous pourrez me rencontrer si vous le souhaitez le samedi après-midi et le dimanche matin. Il est possible qu’au cours de cette période je propose aussi une discussion autour de Bakounine dans une salle spécialement vouée à ce genre de choses, dans le même Espace.

Pour finir: il existe un site Internet présentant le Salon du Livre Libertaire et sur lequel figure la liste complète des auteurs et éditeurs qui seront présents au cours du weekend.

Catéchisme révolutionnaire

catechismeLes éditions de L’Herne viennent de publier, dans leur collection “Carnets” le Catéchisme révolutionnaire de Bakounine.  C’est l’occasion de revenir sur ce texte, sur son contenu, sur les confusions qui l’entourent et sur les circonstances qui ont entouré sa rédaction.

L’édition du texte est accompagnée d’une brève présentation par Alexandre Lacroix, écrivain, rédacteur en chef de Philosophie magazine et directeur de la série “Carnets anticapitalistes” dans laquelle est publié le texte. Le susnommé indique que le texte est daté de 1865 et il mentionne en note qu’il “s’agit d’un texte rare, qui n’a à l’heure actuelle fait l’objet d’aucune édition autonome”, avant de préciser toutefois que le “texte rare” en question a été recopié par Max Nettlau dans son monumental Michael Bakunin - Eine Biographie (Londres, 3 volumes, 1896-1900), publié ensuite dans les Cahiers socialistes libertaires (n°6-9, mars-juin 1956) et enfin présenté dans l’anthologie de Daniel Guérin Ni Dieu ni maître éditée chez Maspéro en 1970.

Lire la suite de cette entrée »

Nouvelle publication d’inédits de Bakounine

berthier62-64René Berthier édite une nouvelle série de textes, partiellement inédits, de Bakounine. Ces textes ont été écrits entre 1862 et 1864 (soit au cours de la première période qui suit le retour en Europe occidentale du révolutionnaire russe après son évasion de Sibérie) et ils portent sur deux sujets principalement: la question slave et l’Europe du nord. Le volume qui les contient est en vente depuis le 3 février. Voici le texte de la quatrième de couverture:

Après huit années de forteresse et cinq années de relégation en Sibérie, Bakounine s’évade dans des conditions rocambolesques, traverse le Pacifique et les Etats-Unis et rejoint Londres où il rencontre Marx. Il avait été arrêté pour sa participation à la révolution de 1848 en Allemagne et en Bohême, condamné à mort par les gouvernements saxon et autrichien et remis aux Russes. Peu après son arrivée à Londres, en 1861, une insurrection éclate en Pologne et il tente de s’y rendre. Il restera sept mois en Suède. Pendant les deux années 1862-1864, il publie de nombreux textes, peu connus, sur la question de l’émancipation nationale des Slaves, mais aussi sur la politique européenne. Ses analyses sur la situation de la Suède sont étonnantes, mais aussi sur la politique intérieure anglaise. Il a été absent de la scène politique pendant douze ans.  A son arrivée à Londres, c’est encore le « quarante-huitard » qui s’exprime, mais on constate à quel point il s’adapte vite. Il n’est pas encore « anarchiste » à cette période, mais ses écrits permettent de percevoir les germes du « socialiste révolutionnaire » – c’est l’expression qu’il revendique – qu’il deviendra après son adhésion à l’Association internationale des travailleurs.

Petite particularité: ce volume est édité à la demande, et il faut le commander sur le site www.lulu.com, qui est un éditeur de e-books. Il vous en coûtera 15 euros, sans compter les frais d’envoi.  Pour ma part, j’en reparlerai lorsque je l’aurai reçu et lu (dans une dizaine de jours).

Bakounine dans le Plan B

arton870-94648Dans le dernier numéro du Plan B, il est brièvement question de Bakounine, dans la rubrique p. 14 “L’histoire n’est pas finie”. Le problème, c’est que l’honorable organe de la Sardonie libre reproduit une erreur qu’on trouve un peu partout sur le Catéchisme révolutionnaire. Malheureusement, il semblerait que la boîte mail de la rédaction soit pleine jusqu’au gosier (il semblerait que la progression vertigineuse des ventes du Plan B ait conduit son équipe dans la débauche la plus effrénée, de sorte qu’ils ne consultent plus leur boîte mail). Du coup, je copie ici le petit mot que j’ai tenté de leur envoyer.

Lire la suite de cette entrée »

L’Atelier de Création Libertaire a 30 ans

2009-offre_p1Et maintenant, une page de publicité, avec deux nouvelles, une mauvaise et une bonne.

La mauvaise, c’est que le titre de ce billet ressemble à une chanson de Vincent Delerm (qui grâce à la déconfiture de l’industrie musicale commence enfin à ne plus exister, ce dont on ne peut que se réjouir).

La bonne, c’est qu’à l’occasion de ses trente ans, tous les livres publiés par l’ACL peuvent être commandés à moitié prix, et cela jusqu’au 31 décembre 2009 - cela vaut notamment pour La liberté des peuples - Bakounine et les révolutions de 1848, mais pour tout le reste aussi.

Pour bénéficier de cette offre, il suffit de suivre les instructions contenues dans ce lien.

Je joins également à ce billet le communiqué de l’ACL à l’occasion de ses trente ans.

“La liberté des peuples” sur Radio Libertaire

rlSamedi 3 octobre, entre 10h et 11h30, j’irai causer de La liberté des peuples - Bakounine et les révolutions de 1848 sur Radio Libertaire, dans l’émission « La philanthropie de l’ouvrier charpentier » (fameuse contrepèterie, soit dit en passant). La chose est annoncée ici :

http://rl.federation-anarchiste.org/spip.php?breve2708

Quand on habite à Paris, Radio Libertaire s’écoute sur la fréquence FM 89.4. Et quand on n’habite pas à Paris, ce qui reste tout de même une mode assez répandue, on peut malgré tout l’écouter via le site internet de Radio Libertaire :

http://rl.federation-anarchiste.org/

Comme tant de personnages intéressants, mais aussi comme l'anarchisme, dont il est considéré à raison comme l'un des fondateurs modernes, le révolutionnaire russe Michel Bakounine (1814-1876) a mauvaise réputation : apôtre de la violence, faible théoricien, radicalement extérieur au champ intellectuel européen, on ne compte plus les griefs qui lui sont adressés.
Toute une partie de ce blog consistera d'abord à corriger cette image, erronée non seulement parce qu'elle consiste à projeter sur la personne de Bakounine les fantasmes construits à propos de l'ensemble du mouvement anarchiste, mais aussi parce que Bakounine n'est pas seulement l'un des premiers théoriciens de l'anarchisme. En consacrant ce blog à Bakounine, nous entendons ainsi présenter toutes les facettes de sa pensée et de sa biographie, depuis les considérations familiales de ses premières années jusqu'aux développements théoriques anarchistes des dernières, en passant par son inscription momentanée dans la gauche hégélienne et par son panslavisme révolutionnaire. Nous nous permettrons également quelques excursus, dans la mesure où ils pourront contribuer à éclairer la biographie et la pensée de notre cher Michka ! Le tout sera fonction des envies, de l'actualité, des réactions de lecteurs, et contiendra autant que possible de la documentation sous forme d'images et de textes.