Articles avec le tag ‘AIT’

Paléontologie: quelques vues du courant communiste international sur Bakounine

cciRené Berthier a récemment attiré mon attention sur deux articles de la Revue Internationale, vieux de dix ans déjà (et disponibles en ligne ici et ici). Cette revue est l’organe théorique du Courant communiste international dont la devise est, étrangement, “prolétaires de tous les pays, unissez-vous!” (mais où vont-ils chercher tout ça?).

Si, par extraordinaire, vous ne connaissiez pas cette organisation internationale et ne maîtrisiez pas sa différence d’avec les bordiguistes et les conseillistes (ce qui devrait pourtant être le but de tout être humain normalement constitué), vous pouvez vous rendre sur la page wikipedia qui lui est consacrée. Vous y apprendrez par exemple que, pour ce courant, les anarchistes font partie de la “gauche de l’appareil politique du capital” (mais aux côtés de tant d’autres - en fait tous les groupes gauchistes à l’exception du Courant communiste international). Malgré l’intérêt intrinsèque que l’on doit évidemment porter à ce groupe, c’est pour une autre raison que le double article en question, qui revient, au titre de “questions d’organisation”, sur les conflits dans la première Internationale, m’a paru intéressant. C’est qu’il condense, sous une forme grossie, les principales caractéristiques de la manière qu’ont les publications marxistes traditionnelles de se rapporter à ce qu’on appelle souvent “le conflit entre Marx et Bakounine”. On notera d’ailleurs que dans le titre de ces deux articles, il n’est pas question de conflits au sein de l’Internationale, mais d’abord de “la première Internationale et la lutte contre le sectarisme” et de “la lutte de la première Internationale contre l’Alliance de Bakounine”, c’est-à-dire de la lutte d’un organisme sain pour se débarrasser d’un corps étranger (plus loin, on verra qu’il est question d’une lutte d’autodéfense de l’AIT contre ses destructeurs). Comme je veux moi aussi que tous les prolétaires s’unissent, je me propose dans ce billet de regarder un peu dans le détail ce double concentré d’idéologie anti-anarchiste. Lire la suite de cette entrée »

Intervention à la CNT: Bakounine et le syndicalisme révolutionnaire

brouillonM’étant rendu compte qu’en voulant parler d’une part du rapport de Bakounine à la politique, et d’autre part de la manière dont sa pensée est tout entière tournée vers l’action, j’allais en fait parler des rapports entre Bakounine et le syndicalisme révolutionnaire, j’ai finalement recentré mon intervention au festival de la CNT le 10 mai dernier sur ce thème, que j’ai décliné en trois temps (Bakounine militant de l’AIT, Bakounine et la politique, les rapports entre pensée et action). En revanche, je ne suis pas en mesure de fournir le texte de cette intervention, que je n’ai pas intégralement rédigé. Je suis donc contraint de vous laisser mon brouillon…

Cette intervention était pour moi la dernière entrant dans les commémorations des 200 ans de la naissance de Bakounine, et je dois confesser une certaine lassitude, toute provisoire, qui explique sans doute pourquoi je n’ai pas pris la peine de rédiger ce qui aurait été peut-être mon huitième texte de l’année sur Bakounine. Il n’y a évidemment pas besoin de commémorations pour parler de Bakounine, et c’est heureux car il n’est pas certain que je sois en bon état pour la prochaine, celle des 200 ans de sa mort, puisque j’aurai alors 100 ans. Toutefois, s’il le faut, décidons que nous sommes désormais entrés, depuis le 30 mai, dans l’année des commémorations des 200 ans du premier anniversaire de Bakounine - et ainsi de suite.

Comme tant de personnages intéressants, mais aussi comme l'anarchisme, dont il est considéré à raison comme l'un des fondateurs modernes, le révolutionnaire russe Michel Bakounine (1814-1876) a mauvaise réputation : apôtre de la violence, faible théoricien, radicalement extérieur au champ intellectuel européen, on ne compte plus les griefs qui lui sont adressés.
Toute une partie de ce blog consistera d'abord à corriger cette image, erronée non seulement parce qu'elle consiste à projeter sur la personne de Bakounine les fantasmes construits à propos de l'ensemble du mouvement anarchiste, mais aussi parce que Bakounine n'est pas seulement l'un des premiers théoriciens de l'anarchisme. En consacrant ce blog à Bakounine, nous entendons ainsi présenter toutes les facettes de sa pensée et de sa biographie, depuis les considérations familiales de ses premières années jusqu'aux développements théoriques anarchistes des dernières, en passant par son inscription momentanée dans la gauche hégélienne et par son panslavisme révolutionnaire. Nous nous permettrons également quelques excursus, dans la mesure où ils pourront contribuer à éclairer la biographie et la pensée de notre cher Michka ! Le tout sera fonction des envies, de l'actualité, des réactions de lecteurs, et contiendra autant que possible de la documentation sous forme d'images et de textes.