7 octobre 1980 – Manif suite à l’attentat de la rue Copernic

Suite à l’attentat de la rue Copernic, à Paris, des manifestations ont lieu dans toute la France. A Lyon, le Collectif libertaire avait défilé derrière une banderole « Contre tous les fascismes, l’action directe », ce qui ne manqua pas d’attirer nos amis de la police qui pensa avoir à faire au groupe lyonnais d’Action directe manifestant contre tous les fascismes. En fin de manifestation, Alain Thévenet, directeur de la publication de la revue IRL,  fut arrêté par la police avec deux autres personnes.
On reproche au Collectif libertaire la distribution d’un tract « les nazis… et les autres ». Dans ce tract, on pouvait lire, entre autres :  « 

Le nazisme ce n’est pas seulement la bande de poseurs de bombes qui frappe rue Copernic et ailleurs, ni ceux qui se réclament ouvertement de son idéologie. C’est aussi tout un réseau d’organisation, de structure, de lieux de réunion, de moyens mis à leur disposition…

Et de citer l’UNI, le PFN, le cercle Charles Péguy, ainsi que les noms de Francisque Collomb (maire de Lyon), de Jacques Goudet (président de la tristement célèbre université Lyon III, repère de fascistes notoires) et d’autres encore.

Post to Twitter