Archive pour octobre 2009

La CGT espagnole dans les rues de Lyon, en juin 1996

La CGT espagnole, une scission de la CNT, était venue manifester à Lyon, en 1996 contre le G7. Nous avions abordé cette manifestation impressionnante au niveau du cortège noir et rouge dans un précédent billet.  Tirée des archives de Noëlle et Roland, la photographie du  cortège de la CGT espagnole.

La CGT espagnole au sein du cortège noir et rouge contre le G7 à Lyon, en juin 1996

Post to Twitter

De l’exclusion de la CFDT-PTT à la relance de la CNT à Lyon

Nous ne ferons pas ici l’histoire de la section CFDT-PTT de Lyon gare qui avait été exclue de la CFDT en 1977. Certains copains (pas tous anars) avaient fondé le Syndicat autogestionnaire des travailleurs (SAT) en 1978, puis la CNT en 1985. Juste quelques clichés tirés des archives de Noëlle et Roland qui illustrent ces années au service d’un syndicalisme révolutionnaire.

Post to Twitter

Manifestation de soutien à la Plume noire, le 22 février 1997

Un précédent billet abordait le sujet de l’incendie de la Plume noire, le 16 février 1997, et de la manifestation de soutien du samedi 22 février. Noëlle et Roland avaient eu aussi pris des photographies, avec un appareil jetable panoramique. Nous en profitons d’ailleurs pour faire un appel à toutes ceux et toutes celles qui auraient des photos concernant ces images des libertaires lyonnais au fil des ans. Sachez que nous les scannerons rapidement et nous vous les rendons tout aussi rapidement. Pour nous contacter, il suffit de remplir un petit formulaire.

On peut aussi voir des images vidéos ici.

Post to Twitter

Meeting-débat avec Solidarnosc, le 19 mars 1981

Le Comité lyonnais d’information et de soutien à Solidarité et nos amis du Syndicat autogestionnaire des travailleurs (qui allait ensuite remonter la CNT lyonnaise), organisèrent un meeting-débat à la mairie du VIe le 19 mars 1981 à 20 h 30. Trois travailleurs polonais, représentants de Solidarité (un responsable pour les contacts avec l’étranger Krzysztof Sliwinski de Varsovie, un ouvrier de l’usine d’Ursus, Witold Kiliszczyk et un typographe Jerzy Mamontowicz) étaient présents. L’après-midi, une réunion de travail se tint dans l’arrière-salle de la librairie La Gryffe.

Sur l’agenda de JMB était noté : « 350 à 400 personnes, 1760 francs de participation sur 3300 francs de frais ».

(Nous remercions Noëlle et Roland de nous avoir fait passer ces photographies de Daniel T.)

Post to Twitter


D'aucuns disent que l'anarchie est née à Lyon... nous n'irons pas jusque-là, mais les historiens savent que la ville de Lyon a joué un rôle important au sein des mouvements libertaires en France. Nous voudrions, par le biais de ce blog, proposer des images (de documents, de personnes, de manifestation, etc.) afin d'illustrer cette histoire, mais aussi créer des liens entre les militant-e-s, chercheurs et toutes personnes voulant connaître de près un courant politique qui ne semble pas avoir dit son dernier mot.
Nos premiers pas dans cette mise en image d'une mémoire libertaire, ne va pas se faire en ordre chronologique, mais au gré des documents que nous recueillerons, et sachant que depuis plus de trente ans nous sommes actifs au sein du mouvement, ici à Lyon, et avons pris du plaisir à utiliser des appareils photographiques pour garder des traces...