Atelier de création libertaire Les éditions Atelier de création libertaire          1979-2021 : 42 ans de culture libertaire
Accueil | Le catalogue | Les auteurs | Les thèmes  | Les colloques | On en parle | I.R.L. | Les téléchargements | Nous contacter



Tous nos titres


 
Espagne 1936-1939

Nombre d'articles: 16

0 | 10

PECUNIA Alain
Le pouvoir ne se partage pas !
Approche de la guerre civile espagnole (1936-1939)

« Une guerre civile vient toujours de loin et il est nécessaire que, dans les deux camps qui se dessinent en vue de l’affrontement éventuel, il y ait suffisamment de protagonistes qui désirent et souhaitent même ardemment cet affrontement. Des boutefeux sont nécessaires.

Ce fut le cas en Espagne. Les uns et les autres, en nombre suffisant dans les deux camps, souhaitaient en découdre et vider l’abcès  : soit à droite pour maintenir l’ordre existant, soit à gauche pour en changer.

En fait, il s’agit d’une guerre de classes et, comme toute guerre, elle sera horrible et horrifiante. Plus encore qu’une guerre mettant aux prises des nations car elle scinde des familles dont les membres vont se combattre (là est l’aspect fratricide, exacerbé à l’extrême), elle attise toutes les passions, nobles ou ignobles, en leur laissant libre cours  ; on assassine (on dit “fusiller” ou “exécuter”) au moindre soupçon, on dénonce par jalousie ou envie, soif de vengeance. On tue l’ennemi ou celui que l’on pense ou suppose tel, ou qui pourrait le devenir. Tout cela à l’infini et avec des variantes dont l’imagination humaine débridée est friande, et dont elle détient le secret… »


Décembre 2020
112 pages
format 11 par 18
prix de vente public : 7,00 EUR
ISBN : 978-2-35104-151-2
nos références : 272


Version numérique en format ePub et Kindle

prix de vente public : 3,00 EUR
ISBN : 978-2-35104-153-6
nos références : 273

Merci de bien indiquer le format eBook choisi


GONZALBO Jordi
Itinéraires Barcelone-Perpignan
Chroniques non misérabilistes d’un jeune libertaire en exil

« Après la retirada de 1939, chez les parents dominait la frustration d’avoir perdu non pas la guerre mais la révolution à laquelle ils crurent ; le sentiment d’avoir, pendant quelque temps, réussi à faire cohabiter utopie et réalisme fut relayé par celui d’avoir été incompris et lâchés par le monde ouvrier français et européen. »

Mais la plupart d’entre-eux et certains de leurs enfants ont continué comme ils ont pu à combattre le franquisme, en France – les yeux rivés sur el Interior –, dans la Résistance puis, après la Libération, en appui des ­maquis espagnols ou en tant que « passeurs d’espoir ».


février 2013
138 pages
prix de vente public : 10,00 EUR
ISBN : 978-2-35104-061-4
nos références : 187



BERENGUER Sara
Femmes d’Espagne en lutte
Le courage anonyme au quotidien - de la guerre civile à l’exil

Cet ouvrage est construit comme une galerie de portraits de femmes que Sara Berenguer a connues et côtoyées en Espagne, au moment de la guerre civile, ou en exil, où toutes ont mené, chacune à leur façon, le combat pour leur idéal. Sara, sans qui la plupart de ces femmes seraient restées anonymes, contribue ainsi à l’histoire de l’Espagne et du mouvement libertaire, rapportant, grâce aux témoignages qu’elle a su solliciter, de grandes actions et des petits gestes tous essentiels, même si on ne sait pas toujours leur donner leur juste valeur, face au cours de l’Histoire.


Septembre 2011
157 pages
prix de vente public : 14,00 EUR
ISBN : 978-2-35104-046-1
nos références : 174



SANS SICART Joan
Commissaire de choc
L’engagement d’un jeune militant anarchiste dans la Guerre civile espagnole

Lorsque, courant 2006, nous avons reçu la version française de Commissaire de choc, nous avons été quelque peu surpris qu’un compagnon, ayant participé soixante-dix ans plus tôt à la Guerre civile et à la Révolution libertaire espagnoles, nous adresse ce manuscrit. Nous ne connaissions pas Joan Sans Sicart, et pas plus l’édition en castillan de son récit... Et puis, il y avait ce titre, Commissaire de choc, qui nous a d’emblée inspiré quelques réticences. Cependant, après avoir lu ce texte, nous avons immédiatement senti que, derrière ces souvenirs, il y avait plus que l’engagement « militaire » d’un jeune libertaire pour combattre le coup d’état franquiste : il n’y avait pas seulement le militant et le « commissaire politique », mais aussi un homme qui, jusqu’au bout, a sincèrement cru qu’il était possible de vaincre l’ennemi...


Octobre 2007
264 pages
prix de vente public : 16,00 EUR
ISBN : 978-2-35104-020-1
nos références : 146



0 | 10