Atelier de création libertaire Les éditions Atelier de création libertaire          1979-2018 : 39 ans de culture libertaire
Accueil | Le catalogue | Les auteurs | Les thèmes  | Les colloques | On en parle | I.R.L. | Les téléchargements | Nous contacter



Tous nos titres


Pour commander ce livre (comment commander)

- Février 2016
- 224 pages
- prix de vente public : 16,00 EUR
- ISBN : 978-2-35104-089-8
- nos références : 212


Du même auteur :
FELICI Isabelle
Vivre l’anarchie
Poésie d’un rebelle
La Cecilia
 



Chanter la lutte
Actes du colloque de Montpellier - mars 2015

Sous la direction de Florence Belmonte, Isabelle Felici et Philippe Martel

Chanter la lutte  ? Il n’y a pas que les armes comme arme. La chanson peut aussi jouer son rôle, en tant que vecteur du message de la contestation de l’ordre établi. Cela a été vrai à toutes les époques, et partout. Ce dont il est question ici, c’est du rôle que la chanson de lutte a pu jouer dans les sociétés du sud de l’Europe – Italie, Espagne et Grèce – comme dans ses prolongements outre Atlantique, mais aussi dans cet autre Sud qui se trouve de l’autre côté de la Méditerranée  : le Maghreb. Tout au long du XXe siècle, la chanson engagée, à sa façon, a accompagné les combats menés contre les dictatures, pour l’amélioration de la condition de la femme, ou celle des prisonniers. Au-delà de la musique, au-delà du folklore auquel on pourrait parfois être tenté de la réduire, la chanson dit quelque chose de l’histoire contemporaine des Suds.

Amar Ammouden, Julien Calvié, Sabina Ciminari, Alfonso Colorado, Teresa Cristina Duarte Simões, Sandrine Frayssinhes Ribes, Baptiste Lavat, Philippe Martel, Samia Miossec-Kchir, Antonio Muñoz de Arenillas Valdés, Céline Pruvost, José Rafael Ramos Barranco, Elisa Santalena, Carlos Tous, Bieke Van Camp.

Ouvrage publié avec le concours de l’université Paul-Valéry Montpellier 3