Atelier de création libertaire Les éditions Atelier de création libertaire
1979-2017 : 38 ans de culture libertaire

Accueil | Le catalogue | Les auteurs | Les thèmes  | Les colloques | La vie de l'ACL | La presse en a parlé | Les projets | I.R.L. | Nos amis | Des libertaires éditent | Les liens | Les téléchargements | Nous contacter

Recherche dans le site

Accès rapide à tous les titres

 
Commune mémoire

blabla

Nombre d'articles: 9



RABBE Matthieu
Les communards à Lyon
Les insurgés, la répression, la surveillance

La répression de l’insurrection de la Guillotière, le 30 avril 1871, enterre définitivement les espoirs de révolution sociale des communards lyonnais qui, depuis la chute du Second Empire et la proclamation de la République, le 4 septembre 1870, essaient de soulever la ville. Pourtant, l’anarchiste et révolutionnaire russe Michel Bakounine lui-même pensait que l’esprit historique de révolte de Lyon en faisait une des villes les plus propices pour lancer le mouvement qui affranchirait tous les peuples. Et si celui-ci a marqué de sa présence les mouvements communalistes lyonnais, il ne fut pas isolé dans son combat et ne représente pas à lui seul un mouvement riche et complexe.


Octobre 2015
296 pages
prix de vente public : 18,00 EUR
ISBN : 978-2-35104-087-4
nos références : 211



THEVENET Alain
William Godwin
Des Lumières à l’anarchisme

« Imaginons dix mille hommes d’une intelligence solide enfermés dans un asile et surveillés par une clique de trois ou quatre gardiens. Jusqu’ici ils ont été persuadés d’obéir au prétexte qu’ils étaient dépourvus de raison et que la surveillance à laquelle ils étaient soumis était nécessaire à leur protection. Mais par quelque moyen, le soupçon se développe enfin parmi eux que tout ce qu’ils ont jusqu’ici enduré a été une imposture. Le soupçon se répand, ils réfléchissent, ils raisonnent, l’idée se communique de l’un à l’autre à travers les lézardes de leurs cellules, la vigilance de leurs gardiens n’est pas parvenue à les exclure de la société commune. »


Collection Commune mémoire
mars 2002
226 pages
prix de vente public : 11,50 EUR
ISBN : 2-905691-77-8
nos références : 101



COLLECTIF
Présence de Louis Mercier
Actes du Colloque autour de Louis Mercier, Paris, 1997

L’existence de Louis Mercier Vega commence à Santiago le 1er octobre 1940, avec l’acquisition d’une carte d’identité chilienne. Il était né Charles Cortvrint à Bruxelles, vingt-six ans plus tôt. Ses articles dans la presse anarchiste sont signés d’abord du pseudonyme transparent de Courami, puis Charles Ridel, Damashki, Santiago Parane, L’Itinérant et quelques autres noms fantaisistes ; dans son récit autobiographique la Chevauchée anonyme, il se présente à la fois en Parrain et Danton : « A moi seul une fédération de pseudonymes », aimait-il à dire - et le reflet de l’Internationale.


Collection Commune mémoire
1999
123 pages
prix de vente public : 9,15 EUR
ISBN : 2-905691-65-4
nos références : 089






Librairies et points de diffusion | Liste de diffusion | Remerciements | Pour nous contacter ou commander