Deuxièmes journées libertaires à Lyon - 18 et 19 mai 1985

Les chiffres brutes sont quelquefois ce que retiennent les historiens. Alors allons-y :

  • 800 entrées payantes (combien de non payantes ? les sources ne le disent pas)
  • les entrées on rapporté 25 970 francs (22 880 en liquide et 4 090 en chèque)
  • la buvette 16 098 francs
  • au total 43 068 francs (plus de 6 500 euros)
  • un bon article dans le Progrès
  • quelques minutes d’antenne sur FR3 Lyon, en deuxième position (là aussi l’histoire ne dit pas quel reportage plus important ouvrait l’antenne ce jour)

En dehors de ces données brutes, vous n’imaginez pas la dose d’optimisme que tout cela a pu donner aux gens présents lors de ces rencontres. D’ailleurs, nous n’avons plus jamais osé reproduire ce genre d’évènements à Lyon.

(Photos Mimmo Pucciarelli)

Post to Twitter

Laisser un commentaire


D'aucuns disent que l'anarchie est née à Lyon... nous n'irons pas jusque-là, mais les historiens savent que la ville de Lyon a joué un rôle important au sein des mouvements libertaires en France. Nous voudrions, par le biais de ce blog, proposer des images (de documents, de personnes, de manifestation, etc.) afin d'illustrer cette histoire, mais aussi créer des liens entre les militant-e-s, chercheurs et toutes personnes voulant connaître de près un courant politique qui ne semble pas avoir dit son dernier mot.
Nos premiers pas dans cette mise en image d'une mémoire libertaire, ne va pas se faire en ordre chronologique, mais au gré des documents que nous recueillerons, et sachant que depuis plus de trente ans nous sommes actifs au sein du mouvement, ici à Lyon, et avons pris du plaisir à utiliser des appareils photographiques pour garder des traces...