«Les tueurs de la rue Duguesclin appartiennent à un redoutable gang d’anarchistes espagnols»

«Les tueurs de la rue Duguesclin appartiennent à un redoutable gang d’anarchistes espagnols», tirait ce journal après l’attaque du fourgon postal devant le bureau de poste de la rue Duguesclin, le 18 janvier 1951. Juan Sanchez et les frères Baïla Mata étaient de la partie.
Sur le site http://ruesdelyon.wysiup.net/PageRubrique.php?ID=1005416&rubID=1005550, il est indiqué :

Le 18 janvier 1951, Juan Sanchez et les frères Baïla Mata ont attaqué un fourgon devant le bureau de poste en faisant trois morts. Lors de leurs arrestations, l’un des frères se suicida, Sanchez fut condamné à mort. Dans leurs logis, pas de trace de butin, c’était des taudis sans même un lit, tout l’argent partait vers les organisations anarchistes CNT et FAI visant à renverser le dictateur espagnol Franco.

Juan Sanchez a vécu ensuite en Suède. Dans les années soixante-dix quatre-vingt, il était abonné de la revue libertaire lyonnaise IRL.

anars-espagnols-1

Post to Twitter

Laisser un commentaire


D'aucuns disent que l'anarchie est née à Lyon... nous n'irons pas jusque-là, mais les historiens savent que la ville de Lyon a joué un rôle important au sein des mouvements libertaires en France. Nous voudrions, par le biais de ce blog, proposer des images (de documents, de personnes, de manifestation, etc.) afin d'illustrer cette histoire, mais aussi créer des liens entre les militant-e-s, chercheurs et toutes personnes voulant connaître de près un courant politique qui ne semble pas avoir dit son dernier mot.
Nos premiers pas dans cette mise en image d'une mémoire libertaire, ne va pas se faire en ordre chronologique, mais au gré des documents que nous recueillerons, et sachant que depuis plus de trente ans nous sommes actifs au sein du mouvement, ici à Lyon, et avons pris du plaisir à utiliser des appareils photographiques pour garder des traces...