En route pour Santa Barbara (Palmeira, Brésil)

La route qui conduit à l’endroit  où s’était implanté la Cecilia n’est guère confortable.

cristina-duarte-1

Cela n’a pas découragé Cristina Duarte de se rendre sur place et de me faire partager en photos sa visite. Il suffit de suivre les indications:

cristina-duarte-2

Et on arrive au Mémorial de la colonie Cecilia, qui entre dans un projet de tourisme rural développé par les institutions locales

cristina-duarte-3

Pas de panneaux explicatifs ni de renseignements sur le projet, mais est reconstituée une des vingt-deux maisonnettes en bois, selon un plan qui pourrait bien être celui que les membres de la communauté avaient suivi.

cristina-duarte-4cristina-duarte-5

Est également évoqué l’agencement des maisonnettes, en cercle, autour d’une placette commune, chaque maisonnette étant symbolisée par un mur de béton, un peu inquiétant tout de même.

cristina-duarte-6cristina-duarte-7

Comme à l’époque de Rossi, il s’agit d’un coin très reculé, ce qui est sûrement pour beaucoup dans les difficultés qu’ont dû affronter les membres de la colonie.

cristina-duarte-8Merci à Cristina pour ce partage!

Laisser un commentaire

L’histoire de l’anarchisme italien est liée, par bien des aspects, à l’histoire de l’émigration italienne. Malatesta lui-même a passé une bonne partie de son existence hors d’Italie, en Amérique du Sud et à Londres (mais aussi en Égypte et ailleurs), avant son retour rocambolesque en Italie en 1919, et il était en contact avec des militants répartis aux quatre coins du monde. Le fil conducteur choisi pour ce blog offre donc un vaste champ d’investigation. Ce sera la seule contrainte que nous nous imposerons : nos « conversations » auront toutes pour point de départ les vicissitudes des anarchistes italiens dans le monde et aborderont, au fil de l’actualité, de l’humeur, peut-être aussi des réactions et des demandes des lecteurs, des sujets variés, que nous illustrerons si possible de photographies, documents d’archives, correspondances, textes traduits de l’italien…