Colifichets bakouniniens (3) : une enveloppe

bakenvlp21Des fois qu’en allant à la poste avec ton T-shirt Bakounine, tu n’aies pas été repéré par les argousins et que la DCRI n’ait pas encore débarqué chez toi pour y découvrir ton buste en plâtre de Mikhaïl Alexandrovitch  et ta collection de livres plus ou moins bancals ayant le même Bakounine pour sujet, voire pour auteur, voici l’assurance que ton courrier soit ouvert et qu’on te soupçonne d’appartenir à la fameuse mouvance d’ultra-gauche anarcho-autonome (catégorie policière qui fut gracieusement fournie aux grands médias nationaux et reprise avec reconnaissance par ces derniers il y a tout juste 4 ans), celle-là même dont les intentions sont tellement mauvaises qu’elles suffisent à faire condamner ses membres.

L’enveloppe Bakounine, puisque c’est de cela qu’il s’agit, a été éditée à l’occasion de 195 ans de sa naissance. Elle ne provient pas de la poste russe, et je ne sais pas s’il existe des timbres à l’effigie du révolutionnaire russe, comme il a pu exister, en France, des timbres à l’effigie de Proudhon. Un nouveau merci à Misha, qui est encore en l’occurrence mon pourvoyeur de colifichets bakouniniens, et à Jean-Marc qui s’est procuré le même objet par d’autres moyens, et a surtout réussi à en faire une reproduction de bonne qualité…

Une réponse à to “Colifichets bakouniniens (3) : une enveloppe”

  • lannevere says:

    L’Europe n’est qu’une vulgaire caricature de la pensée de Bakounine

Laisser un commentaire

Comme tant de personnages intéressants, mais aussi comme l'anarchisme, dont il est considéré à raison comme l'un des fondateurs modernes, le révolutionnaire russe Michel Bakounine (1814-1876) a mauvaise réputation : apôtre de la violence, faible théoricien, radicalement extérieur au champ intellectuel européen, on ne compte plus les griefs qui lui sont adressés.
Toute une partie de ce blog consistera d'abord à corriger cette image, erronée non seulement parce qu'elle consiste à projeter sur la personne de Bakounine les fantasmes construits à propos de l'ensemble du mouvement anarchiste, mais aussi parce que Bakounine n'est pas seulement l'un des premiers théoriciens de l'anarchisme. En consacrant ce blog à Bakounine, nous entendons ainsi présenter toutes les facettes de sa pensée et de sa biographie, depuis les considérations familiales de ses premières années jusqu'aux développements théoriques anarchistes des dernières, en passant par son inscription momentanée dans la gauche hégélienne et par son panslavisme révolutionnaire. Nous nous permettrons également quelques excursus, dans la mesure où ils pourront contribuer à éclairer la biographie et la pensée de notre cher Michka ! Le tout sera fonction des envies, de l'actualité, des réactions de lecteurs, et contiendra autant que possible de la documentation sous forme d'images et de textes.
Les archives