Atelier de création libertaire Les éditions Atelier de création libertaire
1979-2017 : 38 ans de culture libertaire

Accueil | Le catalogue | Les auteurs | Les thèmes  | Les colloques | La vie de l'ACL | La presse en a parlé | Les projets | I.R.L. | Nos amis | Des libertaires éditent | Les liens | Les téléchargements | Nous contacter

Recherche dans le site

Accès rapide à tous les titres


 Titres disponibles

 Titres épuisés

 Titres diffusés

 Recherche par thèmes

 
Catalogue

Le catalogue complet de l’atelier de création libertaire


Nombre d'articles: 201

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 |...

MASSARD Marcel - GALLET Laurent
Histoire du mouvement anarchiste à Lyon (1880-1894)
suivi de Aspects de la vie quotidienne des anarchistes à Lyon à la fin du XIXe siècle

L’anarchisme en tant que mouvement politique est né dans les années 1870. Or, si de nombreux ouvrages lui ont déjà été consacrés, aucun texte jusqu’à présent n’avait été publié sur l’histoire des anarchistes à Lyon, ville où ils commencèrent à s’organiser, à publier des journaux et à s’investir dans des luttes. Et pourtant, dès 1954, Marcel Massard écrit un mémoire qui retrace cette histoire. Le texte, conservé dans des bibliothèques, sera souvent consulté par des chercheurs, mais il est resté inédit jusqu’à présent…


Juillet 2016
288 pages - cahier photos couleurs de 16 pages
prix de vente public : 18,00 EUR
ISBN : 978-2-35104-090-4
nos références : 214


LACHOSME Dominique
Pour une démocratie économique
En finir avec les actionnaires et les banquiers

Ils sont nos maîtres. Ils décident qui aura un emploi et un salaire, quelle richesse sera produite et dans quelles conditions. Ils ont pour nom actionnaires et banquiers. Leur pouvoir sur nos vies dépend de notre croyance religieuse en leur catéchisme économique qui permet de justifier leur violence. Il est grand temps d’être athées économiques, de déchirer ce voile religieux. Alors nous pourrons nous libérer de l’oppression qu’il recouvre. Alors nous pourrons comprendre que nous héritons de nos aïeux révolutionnaires de chemins très concrets d’émancipation : ceux de la Sécurité sociale.


Avril 2016
44 pages
prix de vente public : 5,00 EUR
ISBN : 978-2-35104-091-1
nos références : 213


Chanter la lutte
Actes du colloque de Montpellier - mars 2015

Chanter la lutte  ? Il n’y a pas que les armes comme arme. La chanson peut aussi jouer son rôle, en tant que vecteur du message de la contestation de l’ordre établi. Cela a été vrai à toutes les époques, et partout. Ce dont il est question ici, c’est du rôle que la chanson de lutte a pu jouer dans les sociétés du sud de l’Europe – Italie, Espagne et Grèce – comme dans ses prolongements outre Atlantique, mais aussi dans cet autre Sud qui se trouve de l’autre côté de la Méditerranée  : le Maghreb. Tout au long du XXe siècle, la chanson engagée, à sa façon, a accompagné les combats menés contre les dictatures, pour l’amélioration de la condition de la femme, ou celle des prisonniers. Au-delà de la musique, au-delà du folklore auquel on pourrait parfois être tenté de la réduire, la chanson dit quelque chose de l’histoire contemporaine des Suds.


Février 2016
224 pages
prix de vente public : 16,00 EUR
ISBN : 978-2-35104-089-8
nos références : 212


RABBE Matthieu
Les communards à Lyon
Les insurgés, la répression, la surveillance

La répression de l’insurrection de la Guillotière, le 30 avril 1871, enterre définitivement les espoirs de révolution sociale des communards lyonnais qui, depuis la chute du Second Empire et la proclamation de la République, le 4 septembre 1870, essaient de soulever la ville. Pourtant, l’anarchiste et révolutionnaire russe Michel Bakounine lui-même pensait que l’esprit historique de révolte de Lyon en faisait une des villes les plus propices pour lancer le mouvement qui affranchirait tous les peuples. Et si celui-ci a marqué de sa présence les mouvements communalistes lyonnais, il ne fut pas isolé dans son combat et ne représente pas à lui seul un mouvement riche et complexe.


Octobre 2015
296 pages
prix de vente public : 18,00 EUR
ISBN : 978-2-35104-087-4
nos références : 211


GALLET Laurent
Machinations et artifices
Antoine Cyvoct et l’attentat de Bellecour (Lyon 1882)

Le lundi 23 octobre 1882, l’existence du jeune militant anarchiste Antoine Cyvoct est bouleversée. Ce jour-là, à vingt-trois heures de distance, deux bombes retentissent dans les nuits lyonnaises et occasionnent le décès d’un employé de commerce. C’est d’abord le café restaurant l’Assommoir, situé sous le théâtre Bellecour, qui est l’objet d’un attentat. Deux hommes et une femme quittent le box numéro 2 peu avant que l’explosion se fasse entendre. La nuit suivante, c’est le bureau de recrutement militaire qui est visé. Ce n’est qu’à la fin de l’année 1883, les 11 et 12 décembre précisément, que s’ouvre le procès d’Antoine Cyvoct pour ces deux attentats. La première grande affaire de « propagande par le fait » en France donne au parti anarchiste son « premier martyr ».


Septembre 2015
416 pages
prix de vente public : 20,00 EUR
ISBN : 978-2-35104-083-6
nos références : 209


HAWK Thomas
Journal-manifeste d’un tipi dans la ville

2011, des camps nomades se montent sur les places des centres-villes de l’hexagone. Sur le plateau de la Croix-Rousse, à Lyon, des tipis, des yourtes et des bus s’installent illégalement pour faire exister un espace de liberté et expérimenter collectivement une autre manière de vivre. Quelques tipis sont restés dans la ville, déménageant dans le jardin d’une maison occupée. Ce journal raconte cette histoire. Comme un clin d’œil aux derniers terrains vagues, il se révèle être un manuel de poésie quotidienne qui fait l’éloge des friches. À travers ces pages, Thomas Hawk raconte son aventure et ses quelques mois passés à vivre en tipi dans la ville.


Mai 2015
128 pages
prix de vente public : 10,00 EUR
ISBN : 978-2-35104-084-3
nos références : 208


GAMBART Perrine & LENOIR Hugues
Les anarchistes individualistes et l’éducation (1900-1914)

Les anarchistes individualistes considèrent, comme la plupart des acteurs du mouvement libertaire d’hier, d’aujourd’hui et probablement de demain, que le travail contre l’ignorance est leur première campagne à mener. Ainsi, il apparaît que, malgré des divergences fortes sur les modalités de réalisations d’une société d’hommes et de femmes fiers et libres, les individualistes anarchistes, les syndicalistes et les communistes libertaires se rejoignent bien sur la question de l’importance stratégique et émancipatrice de l’éducation. En cela, pour le mouvement anarchiste, l’éducation est un point de jonction entre ses différentes sensibilités et une marque de cohérence dans son projet de transformation sociale.


Avril 2015
72 pages
prix de vente public : 8,00 EUR
ISBN : 978-2-35104-081-2
nos références : 207


0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 |...




Librairies et points de diffusion | Liste de diffusion | Remerciements | Pour nous contacter ou commander